Greffe osseuse - Dr Najjar
22633
page,page-id-22633,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-1.7.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.5,vc_responsive

Greffe osseuse

La mise en place d’implants dentaires au niveau des maxillaires nécessite la présence d’un volume osseux suffisant. En cas de manque d’os, il est nécessaire de réaliser une augmentation par greffe osseuse.

Consulter la fiche SFSCMF

Cette greffe peut être posée soit en apposition au maxillaire ou à la mandibule, soit au niveau des maxillaires supérieurs à l’intérieur du sinus maxillaire; intervention appelée soulevé sinusien ou sinus lift .

Greffe autogène

On prélève l’os du patient  pour le greffer à sa mâchoire. Si la quantité d’os nécessaire n’est pas trop importante, le prélèvement peut se faire au niveau du menton ou encore sur la branche montante de la mandibule. L’os de la crête iliaque (hanche)  et le crâne sont d’autres sites de prélèvement osseux possibles.

La greffe autogène est celle qui a le moins de risque de rejet, car c’est le propre os du patient qui lui est greffé.

Greffe allogène

Dans le cas d’une greffe allogène, c’est aussi de l’os humain qui est utilisé, mais il provient d’un donneur.

Greffe synthétique

L’os synthétique se présente souvent sous forme de granules et il se fait remplacer graduellement par de l’os nouvellement formé. Il peut être combiné à des greffons autogène ou allogène pour combler des irrégularités.